mercredi 16 mai 2018

PCS : Le Méridien de 1210

Lorsque nous avions publié notre article sur la multiplicité des incivilités dans la rue Musin, nous nous demandions à quoi servait le local de Prévention et Cohésion Sociale situé à cet endroit et qui s'appelle : PCS Le Méridien de 1210. Nous avons décidé de faire un article à part et ne pas mélanger les deux.
Cohésion sociale ?

Quand on voit les récents événements qui ont eu lieu dans la cité Peterbos, on se pose des questions sur ce qui se fait et ce qui ne se fait pas en matière de cohésion sociale dans nos immeubles de logements dans la région bruxelloise. La cohésion sociale est devenu un mot facile dans la bouche de nos dirigeants. Malheureusement quand il s'agit de voir le concret et les résultats, il n'y a plus personne. Beaucoup de subsides octroyés dans le vent à des asbl et pas de moyens sur le terrain. C'est la raison pour laquelle il faut s'intéresser à ces asbl et ce qu'elles font de leurs subsides, la plupart sont favorisées car proche des partis qui dirigent la région (PS et cdh).

Manque de transparence - quelque chose à cacher ?

Nous avons demandé à deux reprises, via le site Transparencia, que la SLRB nous fournissent des informations concernant les PCS de la région bruxelloise. Ils ont refusé de répondre.
https://transparencia.be/request/pcs
https://transparencia.be/request/informations_detaillees_sur_les

PCS Le Méridien de 1210

Des personnes travaillant dans ce service nous avaient alors interpellé sur les réseaux sociaux pour souligner qu'ils n'avaient rien à voir avec les problèmes cités et qu'ils estimaient de ne pas avoir à intervenir pour ce genre de situation. Messages repris en bas de cet article.

Nous estimions qu'il était regrettable qu'un local abritant une activité d'amélioration du quotidien des habitants des HBM ne prennent pas d'initiatives pour empêcher ces incivilités : voitures sur le trottoir, dépôts d'immondices, d'encombrants fréquents. Contrairement à eux, nous pensons que le PCS Le Méridien de 1210 doit faire le nécessaire : interpellations, signalements et sensibilisation pour que cessent ces incivilités.

Dès lors nous nous sommes intéressés aux activités de ce centre et de leurs moyens. Nous nous sommes retrouvés en contact avec le coordinateur de l'organisme qui chapeaute le PCS : Service Santé Mentale Le Méridien de la rue du Méridien.

En résumé dans l'échange d'emails (résumé ici) que nous avons eu, ils tournent autour du pot et refusent de nous donner les chiffres clairs concernant la gestion du PCS. Nous savons uniquement que deux personnes y "travaillent" et que le subside alloué est d'environ 70.000 jusque décembre 2019. Ils se cachent derrière différentes réponses dignes de politiciens ou fonctionnaires. Tout ceci ne fait qu'accroitre nos doutes. Nous espérons que dorénavant les choses changeront et que cette association se montrera plus vigilante, plus proactive et qu'elle n'est pas là pour servir des intérêts politiques en période électorale.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire