samedi 7 octobre 2017

Tensions au service jeunesse

Ce n'est pas la première fois qu'on vous fait part de tensions au service Jeunesse depuis que celui-ci a été repris par l'échevin Azzouzi. Les plaintes et réclamations ne font que s'accumuler et le bourgmestre n'y prête aucune attention. Nous avions rencontrés des jeunes en 2013 suite à un incident et au licenciement de la responsable du service Jeunesse (harcèlement moral).




Affaire Nourdine Belhaloumi
Nourdine Belhaloumi était un employé du service Jeunesse. Il dénonce son licenciement qu'il considère abusif. Il fait remarquer que son licenciement a été proposé car il refusait de faire campagne (politique) pour l'échevin Azzouzi.

Il écrit:

Bonjour L injustice continue et les harcèlement dans le service jeunesse envers les animateurs sportifs ils sont reçus leurs nouvelle horaire ils doivent faire des services coupe avec 2 heures le matin et revenir pour termine leurs temps plein En soirée les lois ne sont plus respecté ils sont peur j en appel au conseille politique on ne peut pas accepte cela monsieur azzouzi et les socialistes ce croient au dessus des lois on a au pouvoir des personnes de l extrême droite et je suis gentils

Agressé au conseil communal du 02/10/2017
http://www.lacapitale.be/136020/article/2017-10-06/saint-josse-nouvelles-tensions-autour-du-service-jeunesse

Monsieur le Bourgmestre,
Ce lundi 02 octobre 2017, je me suis rendu au conseil communal. Devant la porte je me suis fait interpeller par les forces de l’ordre. Ils ont commencé à me poser des question en affirmant que j’avais menacé le Collège. Sur ce, je leurs ai demandé d’où il tenait leurs source ? Ils m’ont répondu qu’ils ont reçus un appel téléphonique anonyme et j’ai répondu que c’était digne des pratiques du passé que l’on pensait pourtant révolues… Durant la discussion, mon GSM a sonné, c’était ma femme qui m’appelais. J’ ai répondu et là un des deux policiers m’a sauté dessus et à commencé à m’étrangler. Tout cela devant des dizaines de personnes et des conseillers communaux qui pourront témoignés de ce fait. Ces derniers ( sauf vos partisans bien sûr) ont commencé à crier au scandale devant les policiers eux-mêmes. Je ne reviendrai pas sur mon licenciement inique après 26 ans de travail à la commune, licenciement avalisé par le Collège et donc votre propre personne puisque vous êtes quand même le Bourgmestre et que vous êtes membre du Conseil de Police de la zone. Tout le monde connaît la raison (non soumission à Mr Azzouzi qui prend les fonctionnaires pour des colleurs d’affiche), situation que vous connaissiez parfaitement mais dont vous n’aviez pas eu le courage d’assumer ( comme quoi les vieilles pratiques ancestrales socialistes ne sont point révolues malgré les discours de façade, chassez le naturel, il revient au galoop). Suite à cela j’ai pu assister au Conseil communal où tout à coup je n’étais plus persona non grata !!! Etonnant non ? A la fin du Conseil, je me suis rendu à la police pour porter plainte contre 1 agent de police de Saint-Josse et là j’ai été entendu par leur chef qui a refusé que je porte plainte. Il m’ a dit que je suis me suis rebellé contre la police. Quelle honte pour vos forces de l’ordre, des dizaines de témoins peuvent prouver le contraire ainsi que les caméras de la Maison communale. Gageons que celles-ci vont sûrement être déclarées défectueuses lorsqu’on réclamera les preuves par l’image… Je retiendrai que malgré 26 années de service, malgré le fait que nous avions discuté du cas Azzouzi avec vous ( vous nous avez même encouragé dans nos démarches), vous n’avez même pas pris le temps de discuter avec ma personne alors que vous saviez que j’allais être licencié. Je me rappellerai toujours de votre phrase dans votre bureau ( je connais une femme qui a un cancer et qui ne se plaint pas, alors faites comme elle et ne vous plaignez pas si vous voulez que l’on reste en bon terme...). Voilà le summum du cynisme sortant


Saint-Josse News (photos)

Source Facebook
https://www.facebook.com/groups/saintjosse/permalink/10155792908338885/
https://www.facebook.com/groups/saintjosse/permalink/10155821399343885/

Documents partagés par l'employé licencié
Disponible sur demande
-Email de l'ancien bourgmestre Jean Demannez soutenant la démarche de l'employé licencié (09/2017)
-Extrait du registre de délibérations du Collège actant le licenciement (31.08.2017)
-PV d'audition de travailleurs du service Jeunesse, dont Redouane Kfaiti - ancien candidat ecolo (273 voix) aux #Communales2012, démissionnaire, pour occuper un poste de coordinateur au service Jeunesse. Le PV dit que d'une manière générale et à l'unanimité le politique est trop présent et oppressant. Le politique en question est l'échevin de la Jeunesse Mohamed Azzouzi. Ils y voient une forme de harcèlement et pression politique. C'est la raison du mal-être général et de la mauvaise ambiance dans le service. La désignation comme "responsable" d'une employée du service Jeunesse, de manière non officielle, aurait mis le feu aux poudres.
- Note de Tom Coole (responsable de Division) au Secrétaire communal proposant le licenciement de Nordine B.
- Programme de Prévention Urbaine (Commune de Schaerbeek) : lettre d'évaluation
- Lettre de l'asbl MultiSports
Et pleins d'autres documents tout aussi intéressants

1 commentaire:

  1. http://www.dhnet.be/regions/bruxelles/saint-josse-il-est-convoque-pour-avoir-filme-des-policiers-5a1315eacd707514e8d6a7d5

    RépondreSupprimer