lundi 28 novembre 2016

Communales 2018 : Ridouane Chahid, échevin forcé de nouveau ?

En 2012 Mohamed Ridouane Chahid, fils de Mohammadi Chahid (voir plus bas), a été désigné comme échevin sans être réellement élu dans la commune d'Evere.

Comme on peut le voir dans les résultats aux élections, il a fait le 20ème score de sa liste. Il n'a donc même pas été élu comme conseiller communal. 4 conseillers communaux élus devront démissionner pour qu'il puisse siéger.


dimanche 27 novembre 2016

Conseil communal et démocratie

http://1210sjtn.blogspot.be/search/label/conseil%20communal

J'ai assisté à trois conseils communaux et j'ai pu voir de grosses différences par rapport au conseil communal de Saint-Josse. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle je n'ai plus envie d'y aller.

jeudi 24 novembre 2016

Base - mauvaise qualité du réseau


Telenet a repris Base en février 2016

Plusieurs habitants du quartier Nord se plaignent de la qualité faible du réseau téléphonique Base.
Pourtant en 2013 une demande de permis a été introduite par BASE pour le placement de 6 antennes mais à ce jour elles n'ont pas été ajoutées.



I LOVE SJTN - la communication à Saint-Josse

SJTN

Vous souvenez-vous qu'il y a environ 3 ans le service communication de l'administration communale de Saint-Josse nous avait écrit pour nous demander de ne plus nous représenter avec le blason communal, car celui-ci leur appartiendrait : http://1210sjtn.blogspot.be/2014/01/une-histoire-de-blason.html

mardi 22 novembre 2016

jeudi 17 novembre 2016

Bart de Wever (N-VA) vs Kris Peeters (CD&V)

#Communales2018 : Le mercato pour les prochaines élections communales continue. Cette fois Kris Peeters a été invité à déménager à Anvers pour pouvoir affronter Bart de Wever, l'actuel bourgmestre d'Anvers.

Plus de chauffage chez SJAZ : colère des parents (lettre ouverte)

Plus de chauffage chez SJAZ : colère des parents (lettre ouverte)

PS et PKK


En novembre 2016 plusieurs événements sont venus secouer la communauté turque de Belgique.

Une manifestation "pro-kurde" a été autorisée tandis qu'une manifestation "pro-turque" a été refusée. Pourquoi les autorités autorisent-elles une manifestation dans laquelle se trouvent des personnes qui soutiennent également l'organisation terroriste PKK ?

Du coup, la communauté turque de Belgique se demande à quoi servent leurs élus d'origine turque, eux qui sont habitués à profiter du communautarisme et du nationalisme pour faire leur campagne à chaque élection ? Une grande partie a fini par comprendre que ce ne sont que des larbins : ils s'en tiennent à la position des chefs de parti et se taisent afin de ne pas perdre leurs mandats.

vendredi 11 novembre 2016