mercredi 31 mai 2017

Azzouzi vs Kir

Que se passe-t-il entre Azzouzi et Kir ?

Guéguerre entre le bourgmestre et le premier échevin ou coup de bluff pour que chacun puisse renforcer son clan. Putsch en vue en 2018 ? Azzouzi bourgmestre en 2018 ?

Octobre 2017
Où se trouvait Azzouzi quand il a falluoser pour cette photo. Cette photo a servi pour illustrer un article sur le bilan du bourgmestre.



Commentaire de Frédéric Roekens (groen) : j'ai un sentiment de déjà-vu... une tactique du ps de st-josse déjà utilisé en 2012 entre Kir et Demannez mais qui devrait assurer au PS les votes des "pro-Kir" ET des "pro-Azzouzi". De la poudre aux yeux...
 
Azzouzi et Kir lors d'un tournoi de football à la salle Guy Cudell
31/05/2017

Il y a 3 mois Azzouzi perdait la compétence "Urbanisme", aujourd'hui nous apprenons que la guéguerre continue sur fonds de tensions communautaires.

Rien ne va plus entre Azzouzi et Kir (Saint-Josse News)
De sources bien informées, les relations entre l’échevin (PS) Mohamed Azzouzi et le bourgmestre (PS) Emir Kir seraient conflictuelles et les réunions au Collège de plus en plus houleuses. L’échevin de la Jeunesse reprocherait au bourgmestre, notamment, de favoriser le recrutement au sein des différents services communaux des concitoyens issus de la communauté turque. Des appels à ne plus voter en faveur du bourgmestre aurait été prononcés par le député-échevin lors des dernières festivités qu'il a organisé. Des propos qui seraient contenus dans un enregistrement vidéo.



19/07/2016

Conseil communal reporté

Lundi 27 juin 2016 le conseil communal a dû être reporté car la majorité, qui compte 21 membres, n'a pas réussi à réunir plus de 14 personnes. C'est déjà les vacances ou des conseillers communaux comptent (enfin) quitter cette majorité qui mène Saint-Josse droit dans le mur ?

Parmi les absents, l’échevin Azzouzi avait pourtant été aperçu dans le bâtiment, accompagné d'un autre échevin. Ce qui voudrait dire qu'ils ont certainement boycotté volontairement la séance du conseil communal.

J'ai aussi appris que comme à chaque conseil communal, lorsqu'il y a des absents, l'échevin Boiketé doit dégainer son téléphone pour faire rappliquer les conseillers communaux (soutenant la majorité, ou pas) en urgence. Cette fois-ci ces derniers ont visiblement décidé de boycotter la séance également.

Le conseil fut reporté au lundi suivant, le 4 juillet 2016. Azzouzi n'était pas présent. Une absence non excusée ?

Absent pour maladie ?

Pourtant présent au vote au parlement bruxellois, si Azzouzi est malade, il ne l'est que lorsqu'il faut aller à l’administration communale de Saint-Josse.

Souffre-t-il de Kirophobie, pour reprendre l'expression d'un de leurs proches ?
L'ambiance dans l'administration communale rend-t-elle malade ?
Au moins ainsi Azzouzi peut ressentir ce qu'il a fait subir à de nombreux fonctionnaires/employés.

Raisons ?

En coulisses on me raconte que lors d'une réunion du collège Azzouzi voulait organiser une conférence ce que Kir a refusé. Azzouzi a alors demandé que le sujet soit voté. Vote refusé également. C'est ce qui a provoqué le clash entre les deux hommes.

Quand on voit la politique de recrutement à l'administration communale, des jobs pour la famille et les amis (article en cours de préparation), peut-être que Azzouzi est fâché parce qu'il n'a recruté qu'un ou deux personnes de son équipe, pendant que du côté Kir ça se compte par dizaines.

Azzouzi, échevin de l'urbanisme

En mars 2016 nous apprenions que la compétence Urbanisme détenue par Kir repassait chez Azzouzi (Azzouzi a été échevin de l'urbanisme sous Demannez) : cadeau empoisonné ? transfert de dossiers puants pour mieux faire couler Azzouzi ?

Tout le monde le sait, l'urbanisme est certainement une des compétences les moins bien gérées das notre commune. Beaucoup d'irrégularités non sanctionnées, parfois même validées pour des amis. Azzouzi a visiblement dû mettre le nez sur le résultat de 3 ans de gestion par son patron, et devra les supporter/assumer.


Azzouzi bourgmestre ?

Il faut reconnaitre qu'avec toutes les casseroles qu'il traine Azzouzi n'a pas l'étoffe pour diriger la commune. Incompétent, grossier et peu apprécié par ses coéquipiers. Lorsqu'il prend la place du bourgmestre (il est le 1er échevin, une place qui devrait logiquement revenir à Mohammed Jabour qui l'a déjà été sous Demannez) c'est l'occasion de constater de nombreux couacs.


Sur cette vidéo que j'avais partagée et qui avait fait rire plusieurs personnes, on voit Azzouzi au Maroc incapable de s'exprimer correctement dans le dialecte marocain (mauvaise traduction des mots "parlementaire" et "Belgique"). Il dit d'abord être l'assistant au maire de Tanger, avant de se corriger.


Des écarts de conduite qui fâchent

On se souvient des casseroles que j'avais répertoriées ici : faits de harcèlement contre des fonctionnaires, menaces contre un conseiller communal et un candidat aux élections, etc.

Le 15 mars 2016, on m'a appris que lors d'une réunion de commission l'échevin Azzouzi s'est fâché tout rouge en criant "Je suis le président" allant même enguirlander la pauvre Julie de Pauw (de son propre parti) qui lui demandait de faire moins de bruit avant de la menacer de "régler cela en interne".


De l'eau dans le gaz au collège ?

Et les autres échevins que pensent-ils de cette cacophonie ?

Le fidèle Philippe Boiketé ?
Nezahat Namli qui a attaqué l'administration pour réclamer des indemnités ?
Bea Meulemans qui n'a toujours pas pris sa pension ?
Mohammed Jabour, de retour de son congé de maladie ?
Kadir Ozkonakci, le discret ?


3 commentaires:

  1. Deux conseillers PS étaient a la Mecque pour le petit pèlerinage.

    RépondreSupprimer
  2. Deux conseillers PS étaient a la Mecque pour le petit pèlerinage.

    RépondreSupprimer
  3. azzouzi "présent" comme spectateur au conseil du 4

    RépondreSupprimer