samedi 28 novembre 2015

mardi 24 novembre 2015

Woluwé-Saint-Lambert - conseil communal : Entrée interdite


Les faits

Le 23 novembre 2015 avait lieu la séance publique du conseil communal de la commune de Woluwé-Saint-Lambert comme indiqué sur l'ordre du jour. Aucune indication sur le site web de la commune pour dire que suite aux événements (#Niveau4 #BrusselsLockDown), le conseil communal sera fermé au public.

dimanche 15 novembre 2015

Le "professionnalisme" de la presse belge

Sudpresse, LaCapitale, Sudinfo, La Meuse, Nord Eclair, La Nouvelle Gazette, La Province et La Capitale. Pauvre presse belge qui pompe tout sur les réseaux sociaux et dans des petits blogs sans vérifier le contenu ni citer ses sources...Journalisme de bas étage. Honteux...

SudPresse se fait avoir par un photomontage

Source : Facebook (merci à Vincent Flibustier)

Quand Sudpresse.be relaye des photomontages qui accuse un pauvre Sikh d'être un assassin. Du beau travail de...
Posté par Vincent Flibustier sur dimanche 15 novembre 2015

5 mois plus tard, la Libre... 


5 mois plus tard c'est un autre journal-poubelle qui est tombé dans le panneau (ou l'a fait volontairement pour générer des clics)



Quand un journal rentabilise immédiatement un attentat
22 mars 2016 Par patricJEAN
Blog : Le blog de Patric JEAN
L'attentat de l'aéroport de Bruxelles à peine commis, "La Dernière Heure", un des principaux quotidiens du pays, publie la vidéo surveillance de l'explosion. Sauf qu'il s'agit d'une veille vidéo russe. Ce bidouillage volontaire n'a qu'un seul but: provoquer un maximum de clics, quitte à montrer n'importe quoi. Je reconnais être moi-même tombé dans le panneau. Difficile d'imaginer que la rédaction d'un quotidien national puisse cyniquement publier une fausse vidéo d'un attentat moins d'une heure après celui-ci. J'ai donc partagé via Twitter le lien du journal belge "La Dernière Heure". On y voit les images de vidéo surveillance relatant l'attentat dans le hall de l'aéroport de Zaventem. Mea culpa. C'est David Carzon, directeur adjoint de Libé, qui a le premier attiré mon attention sur Twitter en m'envoyant la même vidéo mais postée il y a plusieurs années en Russie... Le journal "la dernière heure" avait pris soin d'ajouter en incrustation la date de l'attentat bruxellois pour donner le change... On imagine qu'avant de supprimer le post et la vidéo, le site du journal a engrangé de nombreux clics directement valorisés par la publicité. On nous dira sans doute dans quelques heures qu'il s'agit de la maladresse d'un stagiaire. Une maladresse bien rentable...