jeudi 29 janvier 2015

Conseil de Police

En plus du conseil communal, il y a également le conseil de Police. Saint-Josse fait partie de la zone de Police 5344 (PolBruNo). Voici des informations sur ce conseil:

http://www.polbruno.be/crbst_53.html
http://www.schaerbeek.be/vivre-schaerbeek/securite-prevention/police-zone-5344/conseil-police
http://www.stjosse.irisnet.be/index.php?id=10302

Le Conseil de la zone de  police est composé des trois membres du Collège de police et de 25 conseillers de police issus des conseils communaux des trois communes composant la zone de police.
Ainsi, 17 conseillers de police sont issus du conseil communal de Schaerbeek, 5 conseillers de police sont issus du conseil communal d’Evere et 3 conseillers de police sont issus du Conseil communal de Saint-Josse-ten-Noode.
3 conseillers de police du rôle linguistique néerlandais sont également cooptés.
Les principales compétences du Conseil de police sont les suivantes :
- Vote du cadre du personnel.
- Vote du budget annuel, des modifications budgétaires et du compte annuel de la zone de police.
- Recrutement et nomination du personnel.
- Marchés publics, autorisation d’ester en justice.
Le conseil de police se réunit au minimum quatre fois par an.
A Saint-Josse actuellement les (3) membres du conseil de Police sont:
Eric Jassin
Abdesselam Smahi
Halil Disli
+ le bourgmestre Emir Kir

Vous trouverez sur cette page des compte-rendu de ces réunions:

http://www.demoscha.be/?s=%22cp+201%22 (vous pouvez contacter les administrateurs du site DEMOSCHA pour des informations sur les compte-rendu)



dimanche 25 janvier 2015

Commentaires sur l'article du Vif (16.01.2015)


Un article vient d'être publié ce 16 janvier dans le Vif. Je suis d'abord tombé dessus sur Twitter où le titre était "Emir Kir : popularité au top" mais dans la version papier le titre est "Emir Kir a-t-il trop promis".

Sur quelles chiffres se basent l'auteure (Soraya Ghali) ? A-t-elle fait une étude de satisfaction/popularité ? Quid de la raison de cet article ? Va-t-on faire un article chaque année pour fêter son maiorat ? Pourquoi ne fait-on pas cela avec d'autres bourgmestres ? Ne serait-il pas plus judicieux d'écrire un papier sur des personnes qui ont réalisé des choses plutôt que des personnes qui parlent de projets et perdent du temps et l'argent des contribuables dans des études qui finissent à la poubelle ?

Voici quelques remarques sur des passages relevés:

"sous les bravos de ses fidèles" "popularité au top" : quels fidèles ? la population a-t-elle été consultée ? Peut-on réellement parler de popularité lorsqu'une grande partie de la population en vient à regretter le départ de l'ancien bourgmestre Jean Demannez ? Que dire des casseroles du bourgmestre et de son équipe et les multiples décisions impopulaires qui ont été prises ? Pas besoin de vous les citer il vous suffit de parcourir ce blog pour en trouver plusieurs. Après avoir évincé peu courtoisement un camarade socialiste, peut-on dire qu' Emir Kir est populaire au sein du PS ?

"J'avais le sentiment de devoir me justifier sur tout" On reconnaît bien le complexe Calimero de notre bourgmestre. On est méchant avec lui, on le rejette parce qu'il est Turc, on est jaloux de lui parce qu'il fait beaucoup de voix, on lui reproche d'avoir de l'ambition, etc.

"Un homme exigeant, ambitieux, orgueilleux" Il me rappelle quelqu'un...Du même signe astrologique que lui d'ailleurs.
 
"en réduisant les frais de fonctionnement et en contenant les dépenses de personnel" ce n'est pas ce qu'on voit pourtant. 
Et ce gyrophare s'est-il révélé utile finalement ?

"son très méticuleux chef de cabinet Christian Boiketé" Trop méticuleux peut-être : lorsqu'il s'agit de poser sur une photo, chaleureusement entouré lors d'une soirée au Mirano Continental   et poursuivre des blogueurs qu'ils l'ont partagée et commentée

http://goo.gl/dD1V67

"Mohamed Azzouzi...fidèle allié...tempérament impulsif a plusieurs fois gêné Emir Kir" Plusieurs fois gêné en effet mais cet échevin est toujours là. Il faut dire qu'il s'est beaucoup calmé et qu'on n'entend plus parler de lui. Tant mieux. Emir Kir a certainement dû le rappeler à l'ordre et je pense que vu le caractère autoritaire d'Emir Kir le message est bien passé. On dit souvent que Azzouzi est son fidèle allié pourtant sur la majorité des photos et vidéos que j'ai vues Azzouzi est en retrait et c'est Jabour que l'on voit toujours collé à Kir (voyez par exemple la photo principale qui illustre l'article)

"Pas d'échevins fantômes" Je parierais que personne ne sait que Nezahat Namli et Kadir Ozkonakci sont des échevins ? Et bien maintenant vous le savez : Namli (500 voix quand même aux dernières communales soit 2x plus que ses collègues Boiketé et Meulemans) est échevine de la Petite enfance, des Crèches et de l'égalité des chances et Kadir (mon échevin préféré: le plus discret, le plus sympa et le plus proche de la population) est échevin des Sports, de la Santé et des Classes moyennes. Emir Kir compte-t-il réellement redistribuer ses compétences ? A force de tout vouloir contrôler sera-t-il tenter de reprendre certaines compétences des autres échevins comme mentionné ici ?

"Emir Kir aurait moins d'humour et d'autodérision" Certainement deux qualités qui manquent chez lui et d'autres membres du Collège (mis à part l'humour sarcastique de Jassin et la bonne humeur de Kadir). Il suffit de voir ses photos sur les réseaux sociaux, on a l'impression qu'il est obligé de sourire. Deux qualités qui étaient très présentes chez Guy Cudell et Jean Demannez : une raison de plus pour laquelle les deux anciens bourgmestres manquent à la population.

"se réjouit Béatrice Meulemans" ah ben tiens, elle est là elle. Comme à chaque interview ou émission concoctée pour mettre Emir Kir en valeur, on sort toujours du chapeau ses fidèles alliés (Meulemans, Boiketé). Pourquoi ne pas avoir donné la parole à au moins un membre de l'opposition dans cet article ? C'est vrai qu'il n'y a plus vraiment d'opposition à Saint-Josse mais à la limite on pouvait donner la parole à quelqu'un comme Geoffroy Clerckx qui est toujours très soft pour parler de la gestion d'Emir Kir (mais qui avait la langue bien pendue à l'époque de Demannez).

"notre marque de fabrique ce sont les jeunes de la rue" Ah bon ? Et les problèmes dans les maisons de jeunes et au service Jeunesse (voir "Les jeunes de Saint-Josse en colère") ? Et ces jeunes de la rue justement, qui se sentent abandonnés et qui veulent être écoutés ? Sans oublier les écoles laissées à l'abandon (comme si un uniforme allait résoudre les problèmes).

"On va devenir Manhattan" Pas sûr que c'est ce que les tennoodois voudraient. On attend toujours que ça bouge à Saint-Lazare et au quartier Nord. Niveau communication, Manhattan n'est pas un très bon choix de ville (11 septembre...9/11...WTC)

"La propreté, ce ne sont pas des mesurettes. Nous avons augmenté les amendes. Nous allons verbaliser fortement...Je vous le dis, nous allons traquer les gens" Message bien reçu...traquer LES gens ou DES gens ? des personnes "gênantes" ? Exemples ici et . En tout cas à Saint-Josse, les amendes, le Plan Propreté, l'Opération Propreté n'ont été que des opérations de communication pour faire le show, du blabla. Les rues sont toujours sales et il y a toujours des encombrants partout. Il faut que cesse l'image de Saint-Josse comme commune sale : article sur la Propreté.

"Au PS on n'a toujours pas digéré, pardonné sa trahison" Le mot est fort mais c'est ce qu'il a fait: Emir Kir a trahi Jean Demannez. Certes Emir Kir a obtenu ce qu'il convoitait, le maiorat de Saint-Josse mais il a été puni pour les élections de 2014 : écarté de la liste régionale (donc pas de ministère ni de secrétariat d'Etat : beaucoup s'imaginait que satisfait de ses deux ans de maiorat, il deviendrait ministre et cèderait son écharpe à un autre échevin). Il a été envoyé sur la liste fédérale (pas de PS au gouvernement fédéral donc pas de ministère là non plus, mais une bonne place bien payée de député). Reste à espérer que des articles de complaisance comme celui du Vif seront fréquemment publiés afin qu'il puisse être réélu bourgmestre en 2018 et que personne au sein du Collège ne cherche à devenir calife à la place du calife.

Conclusion

L'article sort pile au moment (mardi 20 janvier) où le "journaliste" Jean-Claude Defossé le discrédite dans son reportage Dossier tabous sur l'intégration (reportage plein de fautes d'orthographe, bravo le professionnalisme de RTL). Il lui reprochait sa communication excessive en langue turque.

Grâce à cet article Emir Kir montre qu'il est habile dans la gestion de sa communication. Chaque année vous verrez certainement sortir un article qui reprend ses jérémiades et ses intentions. Ces articles sont plutôt une sorte d'autopromotion, d'autosatisfecit.

Si Emir Kir (ou un autre échevin) le souhaite je peux aussi faire une interview (vidéo) de lui.


Commentaires de nos lecteurs:
"croire que Emir Kir s'est offert un article promo dans le Vif.... personne de l'opposition ou de la population n'a été contacté pour le contredire" 

concernant Azzouzi ""tempérament impulsif" vous voulez dire agressif, injurieux et misogyne ? J'ai envie de vomir quand je lis cet article."

concernant la culture "D'accord sur sa popularité mais pas d'accord sur d'autres termes, la culture à Saint-Josse par exemple... Néant..." 

"Pauvre Saint-Josse...Le membres du collège de Saint-Josse n'investiront jamais dans le domaine de l'enseignement et de la culture pour deux motifs : 1. Ils sont eux mêmes dépourvus de toute culture. 2. Ils ont un besoin vital de maintenir les habitants dans l'ignorance pour pérenniser leurs petit privilèges entre copains." 

Une autre explication ici, celle du fidèle échevin Boiketé:
Update (mars 2015) : 7 semaines plus tard...
Après Emir Kir, la "journaliste" Le Vif, Soraya Ghali, remet ça. Cette fois-ci c'est un portrait de Rachid Madrane Bis - qui est le prochain député PS à se faire tirer un beau portrait dans Le Vif ? 
http://www.levif.be/actualite/belgique/derriere-le-sourire-de-rachid-madrane/article-normal-369171.html

vendredi 23 janvier 2015

Service Propreté - Avertissements et Silence radio

En novembre, Emir Kir et son équipe se sont amusés à faire les clowns dans la commune lors de leur Opération Propreté (échevin compétent : Mohamed Jabour). Une opération visant à montrer qu'ils étaient là et qu'ils commenceraient à traquer les incivilités. Cependant sur le terrain c'est une autre histoire. La commune est toujours aussi sale et ils traquent certaines personnes uniquement.

Une première fois ils se sont amusés à mettre un avertissement (non daté, non signé, non commenté) dans toutes les boites aux lettres. Histoire de faire peur aux gens, mais je ne pense pas que ça a fonctionné. J'avais d'ailleurs dénoncé cette manière peu professionnelle de procéder et je n'ai jamais eu de réponse.

Plus récemment j'ai reçu deux avertissements pour le même problème : des gens ont déposé un sac bleu devant ma porte (le jour du sac jaune). Après avoir discuté avec des gardiens de la paix ils m'ont expliqué qu'ils étaient obligés de le faire puisque je leur avais expliqué l'inutilité de cet acte (il est difficile/impossible de prouver que le contenu d'un sac bleu appartient bien à une certaine personne). Ils m'ont simplement conseillé d'ignorer ces avertissements mais que pour les sacs jaunes, les sacs sont fouillés et c'est là qu'on retrouve en général des documents contenant le nom et l'adresse.

Un autre camarade a eu moins de chance puisqu'il a carrément reçu un PV suite à une "infraction" 
S'agit-il d'une traque ciblée ?

Pour rappel voici les articles qui traitent du problème de la Propreté à Saint-Josse:
-http://1210sjtn.blogspot.be/2014/08/proprete-depots-sauvages-depots.html
-http://1210sjtn.blogspot.be/2014/08/arbres-maltraites-saint-josse.html

Voici les emails envoyés à la commune restés sans réponse. Depuis que j'ai dénoncé leur manque de professionnalisme

Janvier 2015
Subject: Avertissement
Date: Sun, 18 Jan 2015 19:30:22 +0100

A l'attention du service Propreté publique

Bonjour,

Je vous avais écrit en octobre (voir ci-dessous) concernant les avertissements laissés par le Service Propreté (ou les gardiens de la paix) mais je n'ai pas reçu de réponse.

Pensez-vous que je vais m'amuser chaque soir à surveiller qui dépose les poubelles devant la porte de notre immeuble ? Ou que je vais rentrer des sacs qui ne m'appartiennent pas ? Ces sacs bleus (voir photo) n'ont pas été sortis par des personnes de notre immeuble. De plus il y en avait un mardi et aujourd'hui quelqu'un en a rajouté (déplacé) deux autres.

Vous qui étiez fiers de lancer votre Opération Propreté en novembre pourquoi laissez-vous ces sacs à l'abandon alors que votre camion passe tous les jours pour ramasser les encombrants ?
Comme me l'a confirmé un gardien de la paix ils restent là pendant une semaine (prochain passage sacs jaunes/bleus) : vous trouvez cela normal pour une commune qui se veut propre ? Vous trouvez logique de laisser deux avertissements à la même adresse ?

Dans notre immeuble nous avons affiché un calendrier avec les jours de collecte.

Je vous prie donc de faire votre travail correctement et ne pas accuser les gens à tort.

Merci de votre compréhension,
Salutations,


Octobre 2014
Subject: Avertissement ?
Date: Wed, 22 Oct 2014 19:22:40 +0200

Pour le service Propreté Publique

Bonjour,

Nous avons reçu ce matin dans notre immeuble cet "avertissement" (voir pièces jointes) :

- il n'est pas daté
- il n'est pas signé
- la raison de l'avertissement n'est pas indiquée

Ne connaissant pas la raison, je suppose que cela concerne ce sac bleu qui a été déposé devant l'immeuble voisin. Veuillez noter que la dernière fois que j'ai vu ce sac hier soir il était placé plus loin et que quelqu'un l'a donc déplacé près de notre porte d'entrée. Ce sac n'a pas été sorti, ni par moi ni par les gens habitant dans mon immeuble.

Dès lors, je vous demande d'annuler votre avertissement, de présenter vos excuses mais également de faire preuve d'un peu plus de professionnalisme dans votre travail.

Salutations,

Opération Propreté


Modèle d'avertissement utilisé par la commune


Le document d'avertissement a été modifié

Suite à notre article sur les avertissements laissés par le service Propreté publique, on dirait qu'ils ont décidé de changer le texte sur l'avertissement et d'ajouter "si vous n'êtes pas l'auteur de ce dépôt, veuillez ne pas tenir compte de cet avertissement"


jeudi 22 janvier 2015

Saint-Josse, la pauvre & Sint-Martens-Latem, la riche

Mise à jour : 19 juin 2017

Lundi j'avais un rendez-vous à Sint-Martens-Latem. Un pauvre tennoodois en visite dans la commune la plus riche de Belgique :)

lundi 12 janvier 2015

La liberté d'expression, parlons-en...




Suite aux événements malheureux qui ont eu lieu à Paris, on parle beaucoup de liberté d'expression. A-t-on le droit de tout dire ? Quelles sont les limites de la liberté d'expression ?

En ce qui nous concerne, nous avons reçu des menaces, des insultes, des intimidations pour avoir partagé notre point de vue et mis le doigt sur les problèmes qui touchent la commune. Nous avons également été traités de larbins à la solde de certaines personnes, de menteurs, de polémistes alors que nous ne faisons que raconter ce qui existe et qu'on essaie de nous cacher. Tout cela est fait dans le but de nous faire peur, de nous décourager, nous décrédibiliser et de nous pousser à arrêter ce que l'on fait.

Par exemple:

1. Le 21.10.2013 vers 20:00, je quittais l'assemblée générale Axe Louvain concernant le projet Axe Louvain lorsque j'ai été interpellé par le bourgmestre Emir Kir à la sortie, accompagné de son chef de cabinet Mr Christian Boiketé. Le Bourgmestre m'a alors demandé si j'étais bien la personne qui publiait des articles concernant la commune sur Facebook. Lorsque j'ai confirmé il m'a d'abord dit que je n'avais rien à faire à cette assemblée car pas inscrit (faux car j'assistait à la réunion publique) il a ensuite posé une rafale de questions: vous êtes qui exactement ? D'où venez-vous ? Habitez-vous vraiment Saint-Josse, je ne vous ai jamais vu ? Pourquoi faites-vous cela ? Une tentative d'intimidation vaine pour que j'arrête d'écrire. Je ne l'ai jamais croisé/revu/eu à faire à lui depuis.

2. Le 26.11.2013, lorsqu'une tennoodoise était venue dénoncer l'attitude de l'échevin du logement, Philippe Boiketé, elle avait été intimidée (elle a supprimé son message par la suite) et les administrateurs du groupe Facebook avaient été menacés par cet échevin qui avait demandé la suppression du message diffamatoire. Voir l'histoire complète ici avec les preuves

3. Le 17.10.2013, lorsque nous avions publié une photo du Mirano Continental montrant le chef de cabinet du bourgmestre Mr Christian Boiketé, frère de l'échevin Philippe Boiketé, dans une situation visiblement embarrassante, nous avions reçu un message sur Facebook de son conseil juridique nous demandant de supprimer la photo car elle le montrait dans la sphère privée. Peut-on nous expliquer alors pourquoi cette photo a été partagée publiquement ? Pourquoi ne peut-on pas partager une photo montrant une personne dans une soirée/discothèque alors que ce type de photos pullulent sur Internet ? C'est finalement Facebook qui a décidé de supprimer cette photo

4. Le 27.11.2013, lorsque nous avions partagé un article concernant un conseiller du bourgmestre Emir Kir, Mr Hasan Goren, et que nous nous étions interrogés sur la véritable fonction de ce monsieur, nous avons reçu des insultes sur Facebook d'un utilisateur habitant en Turquie, un très jeune garçon. Comment un  jeune garçon, ne parlant pas français, prend l'initiative de venir parler de choses qu'il ne sait pas . Qui lui a demandé de venir nous insulter et pourquoi ? L'article complet se trouve ici avec les preuves

5. En bloquant notre compte Twitter, Mr Emir Kir montre-t-il qu'il est un défenseur de la liberté d'expression ?

6. Sept/Oct 2014 : Lorsque les occupants d'un squat (immeuble sis Place Quetelet) ont voulu faire une interpellation citoyenne au conseil communal, des personnes ont, sous la pression, étrangement demandé à ce que leur signature soit retirée. Un climat de peur qui a toujours régné dans la commune, qui continuera visiblement de régner, peu favorable à un climat de libre expression.

Il existe encore des dizaines d'autres exemples, sans oublier l'enregistrement des conseils communaux et l'interdiction d'utiliser le blason communal, deux autres méthodes que la commune utilise pour essayer de nous réduire au silence et nous empêcher de faire usage de notre droit de critiquer et parler de ce qui se passe chez nous.

La liberté d'expression bafouée, c'est parfois pas très loin de chez nous.

dimanche 11 janvier 2015

Twitter : Emir Kir m'a bloqué

Le bourgmestre Emir Kir avec plus de 1.000 abonnés nous a bloqués sur Twitter afin qu'on ne puisse pas lui écrire, réagir à ses tweets et retweeter (partager) ses publications.

Pas sûr que c'est lui qui gère ce compte quand on voit le niveau avec lequel il est géré : voir ici les "twitter fails" du bourgmestre


Ce n'est pas grave, il suffit de se déconnecter pour pouvoir avoir accès à ses tweets et il est même possible d'obtenir le code HTML pour partager ses tweets sur notre blog.
Prochaine étape : va-t-il rendre son compte privé ?

Full access




Twitter officiel de la commune

Pour suivre les informations de la maison communale, leur compte officiel est @ilovesaintjosse

Twitter/Facebook du patron entre de mauvaises mains ?



Il aurait plutôt dû écrire : vous pouvez aussi me chercher sur Twitter - il aurait été plus intelligent de mettre le lien direct vers la page personnelle https://twitter.com/emir_kir








Le bourgmestre ne sait pas écrire "tennoodois"





Les gens qui suivent Kir sur Twitter vont même jusqu'à retweeter son erratum...


jeudi 8 janvier 2015

Pagaille au CPAS de Saint-Josse / Chaos bij OCMW Sint-Joost

Les CPAS de toute la Belgique le savaient : le 1er janvier 2015 des dizaines de milliers de chômeurs allaient perdre leurs allocations de chômage à cause du gouvernement dirigé par le PS socialiste Elio di Rupo (qui est venu pleurnicher à la radio pour dire qu'il regrettait cette mesure récemment). Sans droit au chômage, ces gens devaient aller s'inscrire au CPAS afin de bénéficier du R.I.S.

Président du CPAS : PS Luc Frémal

Une autre affaire est venue entacher le CPAS de Saint-Josse : il semblerait que des informations à caractère privée relevant du secret professionnel ont été divulguées par un échevin à un conseiller communal. Affaire à suivre...Plus d'informations sur Saint-Josse News