lundi 22 septembre 2014

Saint-Josse bientôt en faillite ?

Résumé d'article

Saint-Josse, "en faillite virtuelle" (La Dernière Heure Bruxelles, Sam. 06 sep. 2014)

Depuis avril, le secrétaire communal n'enrôle plus une seule taxe. Si St-Josse ne peut pas ne pas emprunter pour payer les salaires, c'est qu'elle est en faillite virtuelle. Cette analyse repose, notamment, sur deux avances sur trésorerie (fin juin à 3 millions remboursable fin octobre et . D'un fin juillet à 2,7 millions remboursée fin novembre et un troisième prêt a failli être contracté en août) dont les intérets (16 à 17.000 €) viennent saler la note. Mais l'entité a failli, courant août, contracté un troisième emprunt. Pourquoi ? Dans le sérail, on explique que l'enrôlement, tardif lui aussi, du précompte immobilier (entre 18 et 20 millions, paraît-il) et donc, ce fameux report des taxes communales ont joué un tour pendable au kilomètre carré tennoodois. Sans doute ! Mais de bonnes âmes certifient aussi que le fonds de pension, auquel Saint-Josse verse un bon 300.000 € mensuels, n'a plus été alimenté. C'est n'est pas tout ! Les dotations au CPAS ainsi qu'à la zone de police (1 million chacune) du mois d'août ont été repoussées. "Parce qu'on ne sait plus faire face à ces montants…", s'inquiète un tiers. Les traitements des fonctionnaires ont eu (ont ?) aussi du mal à être assurés. On comprend mieux pourquoi un troisième emprunt figura à l'ordre du jour. Un exemple encore ? Pour la seule semaine du 22 juillet, les factures que le 12-13 avenue de l'Astronomie a honorées culminaient à 500.000 €. Paraît qu'en cette maison communale-là, le secrétaire communal cherche déjà où loger l'inspecteur régional qui, immanquablement, débarquera lorsque St-Josse sera mise sous tutelle.

Malgré les inquiétudes de l'opposition, Emir Kir n'est pas inquiet.

Emir Kir a épuisé les 7 millions de réserve, de cash flow dont nous disposions. À cause d'une méthodologie fausse, consistant à s'improviser agent immobilier et à tout décider tout seul, en amont. Sauf qu'en aval, ça ne tient pas la route…" Cette approche peut coûter cher. Très cher. L'alimentation différée des 300.000 € du fonds de pension conduira à une hausse de la part communale dans ledit fonds. Alors que, nombreux sont ceux qui s'accordent là-dessus, les finances sont "alarmantes". Mais revenons un instant à l'empoisonnant règlement unique de taxes. Comment l'obligation fut-elle vécue dans d'autres municipalités ? Schaerbeek, paraît-il , ne dut rien changer à son arsenal législatif. A contrario, le St-Gilles de Charles Picqué se la joua très bon élève, modifiant, avant tout autre, ce qui devait l'être. Ensuite ? "Berchem, Auderghem et St-Josse ont considéré devoir modifier leur règlement", indique-t-on au cabinet de Rudi Vervoort (PS), le ministre-président. N'empêche ! L'administration régionale vérifiera la validité des règlements des 19 communes. Pourquoi semblable précaution ? Parce que la mise en œuvre de l'ordonnance pose, d'évidence, quelques soucis. Aussi l'administration de Bruxelles-Capitale ébauche-t-elle d'ailleurs une proposition d'ordonnance visant, dès la rentrée du parlement, à "s'assurer qu'aucune commune ne soit mise en difficulté en 2014". Pour St-Josse, ça sent les carabiniers d'Offenbach.

L'étoile filante de l'Astronomie (La Dernière Heure Bruxelles, Sam. 06 sep. 2014)

Le bourgmestre souhaitait centraliser l'administration au 19 avenue de l'Astronomie, bâtiment occupé par Ethias. Un achat au coût démesuré (environ 15 millions) pour le petit porte-monnaie de notre commune. Projet reporté (pas enterré) d'après Emir Kir. Le conseiller communal Ahmed Mouhssin (Ecolo) se réjouit de la fin de ce projet mais reste inquiet. Il critique également la mauvaise gestion du contrat de quartier Liedekerke (qui risque de faire perdre le subside régional) sans oublier la Maison des cultures à 10,5 millions. Un autre projet pharaonique et déraisonnable.

Interview du conseiller communal Frederic Roekens (Groen) sur TV Brussel concernant la situation financière catastrophique de la commune: http://www.brusselnieuws.be/nl/video/tvbrussel/roekens-sint-joost-moet-lening-aangaan-om-ambtenaren-te-betalen



Que faire en cas de crise ?
- Se serrer la ceinture (déjà bien serrée) ?
- Licencier du personnel pour alléger la masse salariale ? Qui a augmenté depuis 2013, masse salariale formée principalement par du personnel incompétent
- Diminuer les frais de fonctionnement ? Ce n'est pas en commettant des erreurs que ces frais vont diminuer
- Faire des économies de bouts de chandelle :
* en abandonnant nos espaces verts, nos arbres et nos rues
* en laissant nos jeunes dans des maison de jeunes qui ressemblent à des taudis et mal encadrés
* en abandonnant notre piscine communale



Lycée Guy Cudell

Le nouveau ROI et l'imposition d'un uniforme scolaire, ou plutôt un code vestimentaire, passent très mal au Lycée Guy Cudell. Des élèves sont expulsés du cours, certains se font insulter et reçoivent comme punition de devoir recopier "je dois respecté (sic) le code vestimentaire", c'est clair qu'à cette allure l'apprentissage est très enrichissant dans une école connue pour être une "école-poubelle" !

Expulsion de squatteurs Place Quetelet

Voici un témoignage sur les méthodes de pression et d'intimidation qu'utilisent la commune, on se croirait dans une dictature !!!

dimanche 14 septembre 2014

Comparatif des prix des passeports dans la région bruxelloise


Forest : 108€
Saint-Josse-ten-Noode: 101 €
Ixelles: 100€
Etterbeek: 95 €
Evere : 94 €
WSL : 94€
Uccle: 91 €
WB : 90,90 €
Bruxelles-Ville: 90 €
Auderghem: 87 €
Jette: 84 €
Koekelberg: 82.50 €
Schaerbeek : 81 €
WSP: 75 €

D'après un article du Vif le passeport belge est le plus cher d'Europe !

Un reportage de la RTBF faisait remarquer que Saint-Josse était une commune pauvre mais où les passeports coutent très chers. Même à Lasne c'est moins cher ! avec une interview de la responsable du service Population Marie-Constance LAEVERS qui dit que "Cette recette nous permet d’offrir un meilleur service aux citoyens" (la bonne blague qui ne doit pas faire rire les tennoodois qui souffrent dans notre commune des multiples problèmesv qu'ils rencontrent)

Donc c'est 101 € à payer pour un passeport délai normal, ce qui reviendrait à :
41 € frais de fabrication +
30 € droits de chancellerie +
40 € pour la commune par passeport !?!

290 € pour la procédure urgente !

Donc même en prenant dans les poches des tennoodois des taxes communales (sans oublier les 7.50 € qu'il faut payer pour une inscription, gratuite dans d'autres communes) la commune ne parvient pas à se maintenir financièrement...






samedi 13 septembre 2014

Filmer un conseil communal : Autorisation et Interdiction ?

Lors d'un conseil communal le bourgmestre avait interdit à une personne du public de filmer le conseil. Pourtant il n'est indiqué nulle part qu'il est interdit de photographier/filmer lors du conseil. Il n'est nulle part indiqué qu'il faut demander une autorisation pour pouvoir le faire. Pourtant il semblerait qu'il faut en demander une.

A ce jour, nous n'avons toujours pas reçu d'autorisation pour pouvoir filmer le conseil communal après presque un an.

Stationnement / Parking / Parkeren


jeudi 11 septembre 2014

Demande de réouverture de la piscine ! Pétition et Interpellation citoyenne - Aanvraag voor het heropenen van het zwembad ! Petitie en Burgerinterpellatie

Résultat et commentaires :
Lors du conseil communal, Emir Kir a lu 3 pages avec des procédures et des règles à suivre pour la rénovation d'une piscine et après il a dit qu'il promet la réouverture de la piscine avant 2015, et qu'il y a assez de budget pour le projet et le personnel à embaucher, etc.

"Je rappelle que le personnel à embaucher est l'ancien personnel et que le collège (ou C.A des Bains de Saint-Josse asbl) à signé une charte de reprise des anciens collaborateurs, en priorité ! maintenant reste à savoir s'ils désirent revenir sur les lieux entachés d'un échec programmé !"

Conseil Communal: 01.09.2014 (Compte-rendu)

Compte-rendu reçu du conseiller communal GROEN, Frédéric Roekens sur le conseil communal qui a eu lieu le 01.09.2014.
Vous trouverez ordre du jour et PV sur le site de la commune

vendredi 5 septembre 2014

Eric Jassin, tête de liste Cdh 2018 ? Et la démocratie dans tout ça ?

 
Autre article sur Eric Jassin

Plusieurs membres du cdh bruxellois et des autres régions ont reçu cet article mais aucun n'a réagi face aux dérives despotiques de l'échevin Eric Jassin. Ce parti qui se dit démocrate trouve visiblement logique et normal les agissements de son membre.

Fête Nationale 2014 à Saint-Josse

Comme le montrent ces images, le 21 juillet à Saint-Josse c'est l'occasion de voir le feu d'artifice sur la Place et de se rendre au traditionnel bal.

http://saint-josse-ten-noodepanorama.blogs.lalibre.be/archive/2012/07/22/feu-d-artifice-du-21-juillet-a-la-place-saint-josse.html

http://www.dailymotion.com/video/xmytbm_saint-josse-et-sa-fete-nationale-2011_news (Mohammed Jabour et Demannez qui dansent, Demannez à la batterie)

Or cette année deux événements sont venus ternir les festivités :

1. Le bourgmestre et les échevins (sauf un) n'étaient pas présents à la commémoration

Communiqué de Ecolo Saint-Josse : http://www.saint-josse.ecolo.be/?Commemoration-du-21-juillet-a

Article de "Bruxellois-Surement" : http://bruxellois-surement.blogspot.be/2014/07/le-reve-perdu-de-kir.html"

"Revenons à Kir et relevons sa tendance à bannir tout ce qui se faisait sous Cudell et Demannez: Cette année, beacause leurs vacances en Turquie et au Maroc, ni KIR ni aucun échevin arabo musulman de la commune n'étaient présents lors des festivités du 21  juillet, que Saint Josse, se faisait un honneur d'organiser chaque année sur son territoire. Il a fallu en dernière minute recourir aux services de la dernière échevine (Seule belge de souche) , la SPA Meulemans, pour organiser un simulacre de commémoration, sans feu d'artifice ni activités, qui jadis accompagnaient cette commémoration"

Article dans le journal "La Capitale"



2. à partir de 2014 il n'y aura plus de feu d'artifice pour "des raisons de sécurité"
Communiqué de la commune : http://www.stjosse.irisnet.be/index.php?id=10530
"À partir du 21 juillet 2014, le feu d'artifice de la Fête Nationale à la place Saint-Josse ne sera plus donné pour des raisons de sécurité. Le déploiement des arbres et la proximité des habitations ne permettent hélas plus de proposer cet évènement festif à domicile. Nous invitons les tennoodois à rejoindre les bruxellois à la place Poelaert, au parc Royal, à deux pas de la place Madou, pour admirer vers 23 h le grand feu d'artifice national qui fait la joie des petits comme des grands."

Interpellation du conseiller communal Ecolo/Groen Frédéric Roekens

01.09.2014 - Interpellation au conseil communal du conseiller communal GROEN Frédéric Roekens
"Herdenkingen voor 100 jaar begin Wereldoorlog I en voor 70 jaar einde Wereldoorlog II in Sint- Joost ?"
Ordre du jour :  http://www.stjosse.irisnet.be/pdf/cc/CC_2014_0901.pdf 

"Op 4 augustus 1914 begon de Duitse invasie van ons land. Op 20 augustus 1914 marcheerden de Duitse troepen in Brussel op een steenworp van dit gemeentehuis op de Leuvense Steenweg. Het begin van 4 lange jaren van ontbering en vernedering voor de bevolking. De Eerste Wereldoorlog was de voedingsbodem voor de Tweede Wereldoorlog. De bevrijding in september 1944 maakte een einde aan opnieuw 4 lange jaren van oorlogsgruwel. Sint-Joost betaalde gedurende deze twee oorlogen net als andere gemeentes een zware tol. Talrijke opgeroepen soldaten uit onze gemeente vielen in de strijd. De oorlogsgraven op het kerkhof van Sint-Joost en een herdenkingsmonument met hun namen op het Queteletplein zijn hier een blijvende getuigenis van. Tijdens WO II werd burgemeester Georges Pètre vermoord door rexisten. Een Duitse V1 stortte in 1944 neer op de Vier Septemberdagenlaan en vernielde verschillende huizen en een deel van de Steurssquare. Onze gemeente telde ook op de Dwarsstraat 6 een martelkamer van de Duitse militaire politie (Geheime Feldpolizei) waar honderden verzetslui en gevangen genomen soldaten brutaal werden ondervraagd en gemarteld. Dit alles is niet slechts een schim uit het verleden. Een parallel naar de actualiteit is snel gemaakt. Oorlogen en strijd blijven voor gruwel zorgen in Gaza, Syrië, Irak, Libië, Afghanistan, Oekraine, in Centraal Afrika, … Het is daarom meer dan ooit belangrijk om stil te staan bij de herinnering aan de conflicten die Europa en ons land hebben verscheurd. Om het heden te begrijpen moeten we ons verleden kennen en er de juiste lessen uit trekken. Het gemeentebestuur besteedde helaas weinig of geen aandacht aan de herdenking van 100 jaar 14-18 of aan 70 jaar na het einde van WO II. Op de laatste ceremonie aan het momument voor de doden op 21 juli 2014 daagde slechts 1 lid van het schepencollege op en werd bij de bevolking geen enkele ruchtbaarheid gegeven aan het gebeuren. Het is inmiddels te laat om nog aan een WO I en WO II herdenkingevenement in onze gemeente te werken. Ik zou er dan ook voor willen pleiten om voortaan een meer structurele aandacht te besteden aan de herdenkingen van de twee wereldoorlogen. Verschillende acties zijn hierbij relevant : - Werken aan bewustwording bij vooral kinderen en jongeren. Pedagogische activiteiten in onze gemeentescholen zoals een bezoek aan de 14-18 tentoonstelling in het Jubelparkmuseum. Getuigenissen van oud-strijders in onze scholen. - Het uitwerken van een pagina op de gemeentelijke website met informatie over Sint-Joost tijdens de twee wereldoorlogen. - Een grotere aandacht voor de huldebetuigingen aan het Monument voor de doden op 21 juli en op 11 november. De ceremonie op 11 november werd enkele jaren geleden zelfs afgevoerd en samengevoegd met een ceremonie op 1 november. Het lijkt aangewezen om de ceremonie op 11 november terug in ere te herstellen. - In de loop der jaren is het Monument voor de doden aan het Queteletplein beschadigd geraakt en verdwenen er vier van de zes gedenkplaten met namen van de gesneuvelden van WO II. Samen met de Directie Monumenten en Landschappen dient de herstelling van het monument bestudeerd te worden. - En last but not least, samen met vaderlandslievende organisaties moet dringend werk worden gemaakt van het plaatsen van een herdenkingsplaat op de gevel van de Dwarsstraat 6 als aandenken aan de nazigruwel die er tijdens WO II plaatsvond."

Frederic Roekens
Ecolo-Groen Sint-Joost (gemeenteraadslid)

Interventions sur Facebook/Réseaux Sociaux à ce sujet

" La Fête Nationale 2014 à Saint-Josse : "Manifestement, les traditions se perdent à Saint-Josse. En effet, le bourgmestre et ses échevins ont brillé par leur absence lors des cérémonies de la Fête Nationale. Seuls les conseillers Serob Muradyan (CDH), Pauline Warnotte (Ecolo), Frédéric Roekens (Groen) ont fait l’honneur de représenter les Tennoodois. Après avoir tenté à plusieurs reprises de joindre le bourgmestre et ses échevins, les employés communaux et le responsable de police ont pu atteindre l’échevine flamande Béa Meulemans (sp.a) qui est venue précipitamment pour commencer la cérémonie et improviser un discours de circonstance." (RZ) 

"pendant la campagne avant les élections nos politiciens sont partout... après ils sont nulle part..." (TS)

"Béa Meulemans était au Te Deum en l'église Saint-Josse et a été raccompagnée à la Maison communale par le président de la Fabrique d'église afin de pouvoir déposer la gerbe au monument aux morts. Ce qui explique pourquoi elle est arrivée précipitamment", "Et si les habitants de Saint-Josse se sont rendus Place Poelaert pour le feu d'artifice, comme indiqué sur le site de la commune (voir ci-dessus), ils n'auront pas vu grand chose car le feu d'artifice était tiré du jardin du palais des Académies, place des Palais " (CF)

"Nous avons regretté l'absence du Collège qui avait été invité au Te Deum. Seul Eric Jassin s'est excusé, étant à l'étranger. Madame Meulemans, Echevine des cultes, représentait le bourgmestre." 

"Sans compter que les "raisons de sécurité" invoquées dans le communiqué de la commune me semblent bien curieuses: les arbres situés sur la Place Saint-Josse n'ont pas bougé depuis bien longtemps, pas plus que les immeubles qui bordent ladite Place, à mon avis... Mais je cherche peut-être "la petite bête"" (DP)

mercredi 3 septembre 2014

Incompétence des services de la commune

La commune se fiche de tout. Aucun sérieux, aucun professionnalisme, en voici la preuve :

Le conseil communal
A chaque conseil communal, le micro que doivent se passer les conseillers communaux pour leurs interpellations ne fonctionne pas. Acte volontaire pour taire l'opposition ?

La piscine
Notre piscine communale est fermée depuis plus de 5 ans en raison de l'incompétence des services communaux, les explications ici...

PV des #cc1210
Incapable d'écrire convenablement le nom des conseillers communaux sur les PV


La commune oublie de rouvrir un parc

Grève le 22/04 mais le 24/04 le parc est toujours fermé...Un parc qu'ils ouvrent et ferment un peu quand ils veulent.


Couac avant les élections communales


Numéros incomplets sur le site


Des affiches avec des fautes de frappe/orthographe


Encore le service de Prévention


L'email de l'agent de la Propreté publique n'existe pas

Octobre 2014 : un petit effort déjà, l'email inexistant n'est plus affiché mais voici un document du service PP, non signé, non daté et rien de coché déposé dans une boite aux lettres




Massacre de la langue de Vondel


Des publications qui disparaissent de leur page Facebook (alors qu'une simple modification suffit parfois...des choses à cacher ?)


edit: en fait Saint-Josse Commune avait partagé le statut de Emir Kir (compte qui a été désactivé après la publication mais réactivé par après). Service Communication qui ne sait utiliser Facebook. Pathétique...Par contre pour venir casser les pieds pour une photo de profil là ils sont forts


Des conseils communaux reportés, des PV non publiés (photo sept 2014)

Les heures du conseil qui changent tout le temps, le PV de mars, juin toujours pas en ligne en septembre, des mois plus tard !


s, fautes, incompétents
Des erreurs, encore des erreurs

Une belle faute de grammaire dans ce petit texte

Impossible de connaître l'heure de l'événement