dimanche 30 novembre 2014

Jean Demannez

Deux ans jour pour jour, une fête était organisée pour le départ de Jean Demannez (Bye Bye Jean Demannez). L'ancien bourgmestre, tête de liste pourtant de la liste PS (LB) a obtenu moins de voix (700 voix de différence quand même !) que son dauphin, l'ambitieux Emir Kir, qui, en vertu d'un pacte signé auparavant, réclame la place de maieur qu'il obtiendra après de vives discussions et un épisode qu'on appellera "putsch" (lien 2) (lien NL) (lien 3) (lien 4) (lien 5) (lien 6) (lien 7)

Celui qui était détesté par de nombreux tennoodois, surnommé "le barbu", à qui on reprochait de n'être que le bourgmestre des "vieux blancs" (lien 2), d'oublier la communauté "allochtone", de donner trop d'attention à sa passion : la musique et en particulier le jazz. Plusieurs candidats souhaitaient son départ lors des élections communales où le mot d'ordre à Saint-Josse était de mettre Demannez dehors. Mission accomplie.

Dans cet article on s'imaginait que Ahmed Medhoune (l'échevin sortant) pouvait devenir bourgmestre (avec 209 voix !). Quand on voit la catastrophe "Lycée Guy Cudell" qu'il a laissé qu'on aille pas nous dire qu'il est le plus compétent ou expérimenté : http://reflets-mag.blogspot.be/2008/11/le-dpart-de-demannez-extraits-de.html 

Aujourd'hui on ne l'entend plus. Il aurait pu se contenter d'un poste d'échevin mais apparemment ca ne l'intéressait pas. Il n'est pas non plus conseiller communal. On dirait qu'il est sorti de la circulation tennoodoise. Le Saint Jazz Festival existe toujours, cette année il en a profité pour glisser une pique à son successeur.
Mais à lire de nombreux commentaires aujourd'hui, tout le monde regrette le vieux blanc barbu. A la question : Est-ce que Jean Demannez vous manque ? 70% ont répondu OUI, soulignant son sens de l'humour et son ouverture aux gens.

"Oui, car il y avait tjs moyen de parler avec lui. Même si les paroles n'étaient pas tjs suivie d'actes, le dialogue était quand mm possible et cela est important !"

"Il avait malgré tout ses défauts un sens de l humour et de l autodérision qui me semble être complètement absent au collège actuel."

Biographie Wikipédia
Alors voici quelques photos et vidéos de notre ancien bourgmestre :

Photos







Vidéos

Voeux de Jean Demannez


Les voeux de Jean Demannez - Saint-Josse par sudpresse

Saint-Josse : électoralisme et indécence même... par rachid-z

ARCHI URBAIN (200ème) / Emission 1/3 : La verticalité de Bruxelles (Jean Demannez àpd de 06:14)


Avril 2007 : Lorsqu'un local d'une association kurde a été incendié "Belediye Başkanından Kürtlere dernek sözü" (Belçika'nın başkenti Brüksel'de MED Derneği'nin kundaklanmasıyla başlayan gerginlikten sonra bugün Kürt heyeti Belediye Başkanı Jean Demannez makamında görüştü. Demannez, Yanan derneğin üzerindeki dairede kalan aileler için acil olarak sosyal evi bulunduğunu ancak dernek yeri için iki hafta içerisinde yer bulunacağına dair sizlere söz veriyorum dedi.)

Saint-Josse : Jean Demannez invité du journal (suite au putsch de 2012)

Jean Demannez et Emir Kir à propos de l'Aïd Al Adha

Débat sur la présence d'une échevine à une conférence négationniste



http://bruxellois-surement.blogspot.be/2016/04/alleluia-et-bonne-nouvelle.html
http://namur.lameuse.be/68828/article/2017-04-10/saint-josse-le-portrait-du-bourgmestre-demannez-sans-pancarte

Geoffroy Clerckx (MR, ex-PRL)

Il fut une époque où Clerckx était échevin. Et quand il ne l'était pas il était dans l'opposition, essayant de faire au mieux son travail, mais ça c'était avant. Maintenant Clerckx il est cool. trop cool même (voir Le MR est-il vraiment dans l'opposition ?)

Farid Kessas

Farid Kessas ne s'est présenté qu'à des élections communales à Saint-Josse
Resultats 2006 : Elu. 3ème meilleur score (235 voix) après Boughaba (311) et Jassin (258)
Resultats 2012 : Non élu. 133 voix. 8ème score sur 29


Turkish Lady

Compilation de divers commentaires reçus sur le groupe Facebook concernant cette asbl

mardi 25 novembre 2014

Conseil communal 24/11/2014 - Compte-rendu

Pas de compte-rendu reçu

Ordre du jour: http://www.stjosse.irisnet.be/pdf/cc/CC_2014_1124.pdf

Les interpellations des conseillers communaux

Welke toekomst voor de Sapienszaal ? Quel avenir pour la salle Sapiens? Frédéric Roekens (Groen)

"Sapiens is een zaal voor en met jullie " stelt het gemeentebestuur zelf op zijn website. De zaal zag het licht naar aanleiding van het wijkcontract Houwaert-Bossuet toen buurtbewoners zelf om een gemeenschappelijke ruimte vroegen. De gemeente kocht twee leegstaande vleugels van de Sagesseschool, renoveerde ze maar het is pas met het wijkcontract Liedekerke dat de zaal echt een zaal voor de buurt werd.  De Regie voor Stadsvernieuwing nam een beheerder-coordinator in dienst die de talrijke activiteiten in goede banen leidde. Het wijkcontract loopt echter weldra ten einde en het is zeer de vraag of de huidige activiteiten kunnen blijven plaatsvinden indien de gemeente de middelen van het wijkcontract niet compenseert met eigen middelen. Er werd door het gemeentebestuur niet gecommuniceerd over de toekomst van de zaal en de vrees bestaat dat de zaal zoals voor het wijkcontact Liedekerke wordt verhuurd of bij gebrek aan beheerder geen regelmatige buurtactiviteiten meer zal herbergen.

Vragen :

- Wat zal er gebeuren met de Sapienszaal na het einde van het wijkcontract Liedekerke? Blijft het een zaal toegankelijk voor buurtbewoners en verenigingen?
- Heeft de gemeente een evaluatie gehouden van het gebruik en de gebruikers van de Sapienszaal de afgelopen jaren?
- Wie zal de zaal in de toekomst beheren? Blijft de gemeente een beheerder-coordinator van de zaal in dienst houden? 

Frederic Roekens
Communiqué de presse de Ecolo/Groen
La politique sociale tennoodoise en danger ? L’enveloppe communale pour le CPAS diminue une nouvelle fois.

Depuis 2012, la commune diminue la part qu’elle consacre au CPAS : La part de la dotation du CPAS par rapport au budget communal représentait 14,51% en 2012, 13,66% en 2013 et 12,99% en 2014 après ajustement.Ce lundi au conseil communal, le budget 2014 du CPAS a été raboté de 495 030 euros. Pour 2015, la majorité communale a voté une diminution de la dotation au CPAS de 828 145 euros, moins 7,33%.Très inquiétant. D’autant que la situation sociale est tendue. Le gouvernement Di Rupo a décidé de limiter à 3 ans les allocations de chômage d’insertion. A Saint-Josse, 156 personnes perdront leurs allocations au 1er janvier 2015 d'après l' ONEM, et les exclusions continueront en février, mars… Le CPAS a développe de bonnes infrastructures de proximité : la maison de repos vient de rouvrir, il améliore sa polyclinique. Ces infrastructures, ouvertes à tous les citoyens tennoodois vont nécessiter des aménagements et des engagements. Le nombre de jeunes soutenus par le CPAS est en croissance constante et c'est un public qui doit être sérieusement encadré pour lui offrir des perspectives.
Quand nous entendons que des engagements de travailleurs sociaux indispensables sont reportés, nous nous inquiétons pour la qualité de l'accompagnement et les conditions de travail. Rappelons que notre commune aurait du recevoir 3 millions du Fonds régional de soutien aux communes pour le boom démographique et que nous n' avons toujours pas pu en profiter faute d'un projet crédible ou que le Bourgmestre a plus que doublé son équipe, les décisions budgétaires sont des choix politiques. Pour ECOLO et GROEN, le bourgmestre ne peut laisser tomber le CPAS, acteur local de lutte contre la pauvreté ! Notre commune, depuis Guy Cudell, s'est toujours distinguée par une volonté d'avoir une politique sociale dynamique, cela doit continuer


vendredi 14 novembre 2014

Le Mirano : La fête pour les uns, l'enfer pour d'autres

Les riverains du quartier autour du night club Mirano Continental se plaignent de nombreuses nuisances insupportables en soirée, en pleine nuit et au petit matin : Ordures dans les rues (bouteilles, canettes, parfois achetées au night shop du coin), vomis sur les trottoirs, urines contre les murs et devant les portes, tapage nocturne (cris, bagarres, disputes), portes/boîtes aux lettres vandalisées, etc.

Rénovation des immeubles Linné/Plantes

Plus d'infos : http://www.beliris.be/projets/renovation-des-immeubles-linne-plantes.html



jeudi 13 novembre 2014

Maisons abandonnées

Pour Halloween j'avais posté la photo de la maison située rue du méridien. Cependant on constate qu'il en existe bien d'autres. Les gens se demandent toujours comment on peut laisser des maisons comme ça à l'abandon et pourquoi l'état ne fait rien. Il y a différentes raisons :

- Le propriétaire n'a pas les moyens de réparer sa maison

- Problème de succession : le propriétaire décède et lègue la maison à ses enfants, les héritiers. Tout le monde n'est pas toujours d'accord  (voir le film The Descendants)

- Commune : Parfois c'est la commune qui est propriétaire d'un bien mais ne disposant pas de l'argent pour la rénover, elle la laisse à l'abandon, il existe quelques exemples sur notre commune.

- Permis : Le propriétaire du bien souhaite transformer la maison en un hôtel, un parking, une discothèque mais il a besoin de permis qu'il ne parvient pas à obtenir (mécontentement/blocage des riverains, pas en ordre, etc.). Il doit alors modifier son projet progressivement et cela traîne en longueur.

- Spéculation : On laisse le bien comme ça et on attend que la valeur monte et/ou qu'un entrepreneur qui a un projet intéressant le rachète.

Ces maisons sont souvent utilisées par des personnes sans domicile qui les utilisent comme squat. Cependant l'occupation de ces biens n'est pas toujours autorisée par les autorités.

Méridien

Maison abandonnée, qui a servi de squat pendant un moment. Elle a été fermée. Tellement abandonnée qu'un arbre est en train de pousser sur la façade.


Union

J'allais à la bibliothèque lorsque j'ai dû traverser le trottoir car de l'eau coulait de la gouttière (abîmée). Squat fermé également.


Plantes



lundi 3 novembre 2014

Francine Harts


Le 31 octobre 2014 a été le dernier jour de service (départ en pension) de l'agent de police Francine Harts, connue pour avoir été la première femme à devenir policière. Toujours pleine d'énergie et très appréciée dans le quartier Nord où elle était agent de quartier depuis 43 ans, c'est avec beaucoup de regret qu'elle doit rendre son tablier. Elle va manquer à beaucoup de tennoodois.

Elle a notamment joué son propre rôle dans le film "Au delà de Gibraltar"

Un groupe de soutien avait été créé sur Facebook pour reporter sa date de départ.
On y trouve plusieurs photos et messages de sympathie
https://www.facebook.com/groups/772132419505366/

Reportages:

http://www.brusselnieuws.be/fr/video/tvbrussel/le-premier-agent-de-police-femme-de-bruxelles-jai-atterri-dans-un-monde-de-machos

http://www.rtl.be/videobelrtl/video/513588.aspx

http://deredactie.be/cm/vrtnieuws/videozone/programmas/terzake/EP_141031_Terzake?video=1.2135241

http://www.brusselnieuws.be/nl/video/tvbrussel/op-ronde-met-eerste-vrouwelijke-agent-van-brussel-machowereld-terechtgekomen

http://www.radio2.be/regio/vlaams-brabant/eerste-vrouwelijke-agent-in-brussel-met-pensioen

Vidéos

Plaque commémorative de Henri Vieuxtemps (rue du Méridien 68)



EN MEMOIRE DE
L’ILLUSTRE VIOLONISTE COMPOSITEUR
HENRI VIEUXTEMPS
QUI FUT AVEC SES FRERES
LUCIEN-PIANISTE ET ERNEST VIOLONCELLISTE
CO-PROPRIETAIRE DE CETTE DEMEURE
ET L’HABITA DE 1840 À 1866

rue du Meridien, 68
http://www.irismonument.be/fr.Saint-Josse-ten-Noode.Rue_du_Meridien.68.html
http://www.brusselsremembers.com/memorials/vieuxtemps

samedi 1 novembre 2014

Logement : HBM (Habitations Bon Marché) de Saint-Josse / AIS / Logement social

Echevin responsable du logement : Philippe Boiketé (PS)
Président des HBM : Ahmed Medhoune (PS)

Décembre 2015 : encore l'humidité (http://www.lacapitale.be/1435673/article/2015-12-01/mina-et-ses-deux-enfants-doivent-vivre-dans-un-appartement-de-saint-josse-qui-fu)

Saint Josse News, le 17/11/2014 : "La société de logements HBM maintient ses locataires dans des appartements noirs d’humidité"


Saint-Josse News, le 14/11/2014

Destruction d’une famille par les HBM

Raphaël, âgé de 40 ans, vivait depuis deux ans avec sa maman dans un appartement composé de 2 chambres d’un immeuble HBM situé rue Marie-Thérèse à Saint-Josse. Raphaël est reconnu personne handicapée à 80% et perçoit une pension versée par la Vierge Noire.
La maman de Raphaël est très malade et fait appel à son autre fils, Sébastien, âgé de 39 ans, pour s’occuper d’elle et de son frère. Sébastien, dépendant quant à lui de la mutuelle, répond positivement à la demande de sa mère et en informe les gestionnaires des HBM, qui l’autorisent à résider dans l’appartement mais pas à s’y domicilier. En plus de prendre soin de sa maman et de son frère, Sébastien se chargeait également de gérer le budget de la famille et donc de s’acquitter, comme il se doit, des loyers. Jamais les HBM n’ont souffert d’un quelconque retard de payement.
Depuis le 19 octobre 2014, la maman de Raphaël et Sébastien était hospitalisée à l’hôpital Saint-Jean où elle décèdera le 27 octobre 2014.
Le 04 novembre dernier, alors que la maman n’était pas encore enterrée, les deux frères trouvent dans leur boite aux lettres un bon de passage provenant des HBM les invitant à s’y présenter d’urgence.

Sébastien ainsi que sa sœur Nathalie, occupés à régler les formalités dues au décès de leur mère, téléphone à la société de logements sociaux pour tenter de savoir ce qu’il y a de si urgent. Une assistante leur répond qu’il est impératif de venir, de suite, avec Raphaël au siège des HBM.
Le frère et la sœur décident de s’y rendre sans être accompagnés de leur frère et sont reçus par deux assistantes sociales, indélicates, qui les informent que «dans peu vous recevrez un courrier vous sommant de quitter sans délai l’appartement occupé par le fils handicapé de la défunte bailleresse». «Donc, vous voulez nous jeter dehors, dans la rue ?», rétorque Sébastien. C’est alors qu’une des assistantes sociales a répondu : Si vous ne disposez pas de moyens pour héberger votre frère dans un autre appartement, il sera placé dans un établissement adéquat»!

Des propos terriblement choquants pour une famille précarisée certes, mais dont le désir est de rester uni.

La Capitale (15.11.2014)






Article sur Arabel FM : "L’objectif aujourd’hui est d’améliorer la qualité des logements plutôt que d’augmenter encore le patrimoine." (
Octobre 2014)

http://www.arabel.fm/index.php/actualite/belgique/1352-logements-sociaux-%C3%A0-saint-josse-entre-difficult%C3%A9-de-gestion-et-souci-d%E2%80%99am%C3%A9liorer-la-qualit%C3%A9-des-logements.html

Article sur des locataires malmenés par l'échevin du logement de Saint-Josse : 
Rue Linné (une tour qui fait peur)

HBM : immeuble destiné à être détruit situé rue Linné n°95
10ième étage : appartement n°31 composé de 2 chambres et occupé par 4 personnes pour un loyer (avec les charges) 800 euros : Constatation : pas de chauffage, pas d’eau chaude, pas d’ascenseur, la sonnette ne fonctionne plus, extincteurs hors d’usage, pas d’entretien des communs, cage d’escalier non éclairée, infiltration d’eau, …





Rue Vanderhoven (immeuble vide ?)

"D'après mes recherches il est/était en procédure de transformation apparemment trop vieux et pas de salle de bain"
"Question que j'avais posé au dernier conseil dans le cadre de mon interpellation au sujet du relogement des habitants du gesu...restée sans réponse."
"Cet immeuble à déjà été occupé par des sans logis plusieurs fois....installer des douches de fortune ne serait pas une opération très coûteuse. Il suffit de remettre le chauffage en route et un contrôle des installations électriques..;de la bonne volonté quoi. Le Ministre Doulkéridis pourrait s'y intéresser avec son collègue Kir 1er afin de mettre à disposition ce bâtiment aux familles expulsées du Gesu qui sont toujours sans logis. Ce bâtiment n'est pas plus vétuste que certains autres des HBM occupés actuellement par des locataires...PS: arrêtons svp les moi je...apprenons à dire NOUS."


Un logement de la rue Verte

HBM : immeuble situé rue Verte n° 21 (4ième étage); appartement une chambre occupé par 4 personnes (seulement revenu du chef de famille) pour un loyer de 500€ + 80€ charges mensuelles (eau, entretien)
Problème : humidité et fuite d’eau, ascenseur très souvent en panne, espaces verts non entretenus, inefficacité du service d’entretien des communs, … Et lorsque le locataire, à juste titre, se permet de se plaindre, les responsables répondent "vous n'avez qu'à trouver meilleur logement ailleurs".






L'urinoir public

"L'urinoir public de notre rue. Peu agréable pour les habitants de ce batiment quand ils ouvrent les fenetres... Parfois il y a aussi des gens qui dorment dans ce jardin. Avant les élections, j'ai eu des réunions avec les échevins Béa Meulemans et M. Azzouzi pour voir si il n'y a pas une solution pour cet endroit. Ils ont dit qu'il y a un project prévu.... un jour....(un jardin 'japonais' selon les gens du STIC) . Mais bon - ils ont dit ca avant les élections - et entre-temps on sait déjà que es échevins Azzouzi et Meulemans ne réalisent rien dans notre commune. En juin, les habitants (en collaboration avec le STIC et avec le soutien de M. Jabour) ont nettoyé eux-même cet endroit + ils ont planté des plantes dans les bacs. Mais depuis ce jour - rien...."
"Les habitants veulent un grillage et des poubelles...pour commencer. C'est l'échevin boiketé qui est (in)compétent en la matière ainsi que la future nouvelle présidence des hbm. L échevin de la propreté et des parcs et jardins vient de nous sortir le plan propreté du siècle, donc plus de problèmes cela va être résolu dans les prochaines décennies."
"pour ce petit jardin, il y avait un projet dans le cadre du contrat de quartier méridien de bruxelles mais les HBM préférait leurs propres projets...qqs années plus tard toujours rien..."
"En effet - dans le cadre du contrat de quartier les habitants avaient demandé le réaménagement de ce jardin. Refusé pour 'nos amis Soweid et Demannez' + HBM - au lieu ils ont réaménagé le carrefour Rue Verte sans permis (une catastrophe). Pour info - l'action verdurisation des bacs de fleurs (par les habitants) a couté 350 EURO - le carrefour a couté mille fois plus..."

Sept 2014 : De l'humidité depuis des lustres
http://www.lalibre.be/regions/bruxelles/saint-josse-de-l-humidite-depuis-des-lustres-540e0d84357030e6103e52b5

Mars 2014 : Emission sur RadioPanik
http://www.radiopanik.org/emissions/panik-sur-la-ville/la-situation-des-hbm-en-region-bruxelles-capitale/













Le point de départ pour aborder le logement social est l'actualité communale, à St-Josse, plusieurs immeubles sont visées par une opérations-tiroir d'envergure. Il s'agit des immeubles localisés aux rues Musin, Plantes et Linné.
Du fait de la vétusté de l'immeuble, de l'obsolescence des conditions de sécurité et de salubrité, la société de logement Habitat Bon Marché (HBM), propriétaire et gestionnaire d'un parc de 700 logements sociale à Saint-Josse, détermine la rénovation d'une partie de ses immeubles.
Avant le début du chantier de rénovation, HBM planifie de reloger les locataires concernés. La phase de relogement (de transit) s'appelle opération-tiroir.

L'émission donne la parole à deux locataires HBM concernés par l'opération.
 
Septembre 2013 : Les taudis de la rue du Vallon
http://onhu.skynetblogs.be/archive/2013/09/13/st-josse-les-taudis-de-la-rue-du-vallon-hbm-logements-sociau-7923385.html

Mars 2013

Décembre 2010 : "Charges exponentielles, humidité criante et plaintes à la pelle contre HBM “en litige”"
http://www.dhnet.be/regions/bruxelles/les-locataires-des-hbm-se-sentent-abandonnes-51b78c85e4b0de6db9810f7a





A propos des HBM

Description des HBM sur le site de la commune : http://www.stjosse.irisnet.be/index.php?id=10168
Trouver un logement à Saint-Josse : http://www.stjosse.irisnet.be/index.php?id=40

HBM - Rue Amédée Lynen 21 - T 02 217 95 57 - info@hbm.irisnet.be

Echevin responsable du logement : Philippe Boiketé (PS) - contact: ecosgun@stjosse.irisnet.be
Président des HBM : Ahmed Medhoune (PS) - contact: amedhoune@stjosse.irisnet.be